Actualités des Amis du musée

bulletin d'adhésion 2017
à remplir et adresser au musée avec le règlement de votre cotisation à l'ordre des AMISDUMUSEESOULAGES
Bulletin adhesion 2017.jpg
Image JPG 83.9 KB

Ne manquez pas

Profitez de l'été pour amener vos amis et parents visiter l'exceptionnelle exposition Calder au musée Soulages, la surprenante exposition Brunet à Denis Puech, l'instructive expo Fualdes à Fenaille. ..surprises au milieux des oeuvres ?

 

Coin des entreprises...

A découvrir sans plus attendre....

Pratique :

Préparez-votre visite par un clic sur l'image ci-après.

Adressez-vous au service réservation des musées de Rodez :

ouvert du mardi au vendredi entre 14h et 18 heures au 05 65 73 84 39

ou par mail : reservation.musees@agglo-grandrodez.fr

Le cataloguage de la bibliothèque du musée Soulages a repris ! Vous pouvez consulter le catalogue en ligne :

http://musee-soulages.bibli.fr/opac/?database=musee_soulage 

 

site encore en construction mais ça fonctionne ! 

 

Inscrivez-vous  à la news letter

 

L’inscription peut se faire sur place pendant les horaires d’ouverture (le mercredi et le jeudi de 14h à 18h),

 

par mail :

soulages.documentation@agglo-grandrodez.fr

 par téléphone :

05 65 73 82 70.

 

AMIS DU MUSEE SOULAGES
Communauté d’agglomération du Grand Rodez
1, Place Adrien Rozier, CS53531
12035 RODEZ Cedex 9, France

amisdumuseesoulages@gmail.com

amsrodezreservations@gmail.com

Partagez :

L'univers de Jésus Rafael Soto

Visite commentée par Benoît Decron...samedi 11 heures

Devant ou dans "l'œuvre"...périple dans une époque sans frontière.

Comme toujours, notre conservateur Benoît Decron, sait capter son auditoire par sa capacité à transformer la salle d'exposition temporaire du musée Soulages, riche de ses 45 œuvres constituant la retrospective de JR  Soto, en un "comic strip" dans lequel les anecdotes répondent aux références culturelles..."et passe le message !"

 

Soto de Ciudad Bolivar à Montparnasse ...

Tout commence à Ciudad Bolivar au Vénézuela pour Soto le 5 juin 1923. Fils de paysan, il s'initie à l'art en pratiquant la peinture en lettres et confectionnant les affiches de cinéma (américain). Il obtient une bourse et suit le cursus des Beaux Arts de Caracas. 

En 1950, il vient à Paris...capitale des Arts. Il fait alors le saut entre le post impressionnisme et l'art abstrait. Il saute les étapes et pour atteindre son objectif il fréquente les cours de l'atelier d'art abstrait de Jean Dewasme et Edgard Pillet.

Pour vivre, il exerce ses autres talents de musicien, notamment en compagnie de Paco Ibañes dans les caveaux de Saint Germain. Il fait la connaissance d'Otéro, de Calder, de Léger, de Klein... en 1955 il expose ses premières oeuvres abstraites à la Galerie Denise René. (à l'époque, l'art abstrait était principalement promu par des femmes galiéristes..."et oui messieurs, en avance sur leur époque".

Il explore les problèmes perceptuels du système abstrait constructiviste en se rapprochant de Victor Vassarely, Yaacov Agam, Jean Tinguely, Nicolas Schöffer et s'approchant de Marcel Duchamp.

En 1958 il créé ses premières "Vibracions" qui sont la signature de son œuvre qui se décline entre peinture et sculpture et touche à l'architecture.

Nicolas Schöffer                                                                 Victor Vassarely

De la célébrité au musée Soulages...

Célébré dans les années 1960 et 1970, Soto et l'art Cinétique est supplanté depuis lors par d'autres mouvements. Au bénéfice de la cycloïde des goûts et des passions, cette époque revient au devant de la scène artistique propulsée sans doute par des événement tels que la donation consentie par la famille Soto en 2011 au centre Pompidou, Président ô combien cultivé et amateur d'art, et à la générosité de la famille Soto qui assure la pérénité de l'œuvre et la mémoire de l'artiste au sein de " l'atelier Soto".

Inspirée par ce mouvement et justifiée par les rencontres de Pierre Soulages et Jesus Rafaël Soto, notre exposition temporaire est une retrospective des créations de l'artiste.

Mattieu Poirier, historien d'art, Benoît Decron, Aurore Méchain, Amandine Meunier notre conservateur et son équipe ont "transformé l'essai" et nous donnent à voir, revoir ou découvrir tout l'univers surprenant, fruit du chemin parcouru et de la complémentarité des civilisations.

Un parcours initiatique dans l'œuvre créative...

Mouvement sans moteur qui révèle les imperfections de notre système optique, volumes sans support dans lesquels le vide fait le plein, superposition de plans, de lignes et d'écritures de T et de rayures, de carrés de couleurs sur fond rayés au détournements d'objets de récupération agencés pour donner sens pour finir dans l'œuvre vue de l'intérieur ou "pénétrable". Un parcours commenté et mis en perspective pour en apprécier à la fois la filiation et l'originalité dans une époque ou l'affrontement des idées était de mise.

Un parcours riche en émotions, au cours duquel l'esthétique le dispute au ludique..où la surprise est au rendez-vous.

Alors à quoi bon s'en priver !

D'autres visites commentées sont programmées le samedi à 11 heures pendant toute la durée de l'exposition.

Renseignez-vous à l'accueil ou sur le site du musée ou dans notre rubrique Agenda.