Actualités des Amis du musée

bulletin d'adhésion 2017
à remplir et adresser au musée avec le règlement de votre cotisation à l'ordre des AMISDUMUSEESOULAGES
Bulletin adhesion 2017.jpg
Image JPG 83.9 KB

Ne manquez pas

VISITE DE L'EXPO

TANT DE TEMPS

PROFITEZ, APPROFONDISSEZ,

APPRÉCIEZ....


Coin des entreprises...

A découvrir sans plus attendre....

Pratique :

Préparez-votre visite par un clic sur l'image ci-après.

Adressez-vous au service réservation des musées de Rodez :

ouvert du mardi au vendredi entre 14h et 18 heures au 05 65 73 84 39

ou par mail : reservation.musees@agglo-grandrodez.fr

Le cataloguage de la bibliothèque du musée Soulages a repris ! Vous pouvez consulter le catalogue en ligne :

http://musee-soulages.bibli.fr/opac/?database=musee_soulage 

 

site encore en construction mais ça fonctionne ! 

 

Inscrivez-vous  à la news letter

 

L’inscription peut se faire sur place pendant les horaires d’ouverture (le mercredi et le jeudi de 14h à 18h),

 

par mail :

soulages.documentation@agglo-grandrodez.fr

 par téléphone :

05 65 73 82 70.

 

AMIS DU MUSEE SOULAGES
Communauté d’agglomération du Grand Rodez
1, Place Adrien Rozier, CS53531
12035 RODEZ Cedex 9, France

amisdumuseesoulages@gmail.com

amsrodezreservations@gmail.com

Partagez :

Jeudi 21 janvier 2016 à 18h30 - Conférence

"Tout Soto" par Matthieu Poirier

Historien de l'art, docteur de l'université Paris-Sorbone, Matthieu Poirier est également le co-commissaire de l'exposition temporaire actuelle consacrée à Jésus Rafael Soto dont il connait parfaitement l'Oeuvre.

« Tout Soto » par Matthieu Poirier, historien de l’art, docteur de l’Université Paris-Sorbonne.

Jesùs Rafale Soto est né en 1923 à Ciudad Bolivar au Venezuela. Installé à Paris dès 1950, il connaît des débuts difficiles : pour gagner sa vie il doit même jouer de la guitare et chanter dans les cabarets. Lors d’un voyage aux Pays-Bas, il rencontre l’œuvre de Piet Mondrian qui sera pour lui une éternelle source d’enseignement, un ravissement. Ses œuvres témoignent d’une intention picturale corrigée par les mystères de l’œil, d’une délicatesse technique qui n’oublie pas le travail de la main.

Dès lors Jesùs Rafael Soto devient un maître de l’art cinétique qu’il développe à Paris et dans le monde entier.C’est un artiste prolifique qui va mettre en place un vocabulaire de formes et de couleurs avec différents médiums qui défient la planéité inerte de la peinture : panneaux de bois peint, nappes de fils de différentes couleurs tiges de métal allongées, feuilles de Plexiglas, sans compter des matériaux de récupération…

Dans le monde de l’abstraction, Soto joue clairement au sein de mouvement mâtiné de géométrie et de procédures, pourtant avec beaucoup d’indépendance et avec un caractère joyeux.