Actualités des Amis du musée

bulletin d'adhésion 2017
à remplir et adresser au musée avec le règlement de votre cotisation à l'ordre des AMISDUMUSEESOULAGES
Bulletin adhesion 2017.jpg
Image JPG 83.9 KB

Ne manquez pas

VISITE DE L'EXPO

TANT DE TEMPS

PROFITEZ, APPROFONDISSEZ,

APPRÉCIEZ....


Coin des entreprises...

A découvrir sans plus attendre....

Pratique :

Préparez-votre visite par un clic sur l'image ci-après.

Adressez-vous au service réservation des musées de Rodez :

ouvert du mardi au vendredi entre 14h et 18 heures au 05 65 73 84 39

ou par mail : reservation.musees@agglo-grandrodez.fr

Le cataloguage de la bibliothèque du musée Soulages a repris ! Vous pouvez consulter le catalogue en ligne :

http://musee-soulages.bibli.fr/opac/?database=musee_soulage 

 

site encore en construction mais ça fonctionne ! 

 

Inscrivez-vous  à la news letter

 

L’inscription peut se faire sur place pendant les horaires d’ouverture (le mercredi et le jeudi de 14h à 18h),

 

par mail :

soulages.documentation@agglo-grandrodez.fr

 par téléphone :

05 65 73 82 70.

 

AMIS DU MUSEE SOULAGES
Communauté d’agglomération du Grand Rodez
1, Place Adrien Rozier, CS53531
12035 RODEZ Cedex 9, France

amisdumuseesoulages@gmail.com

amsrodezreservations@gmail.com

Partagez :

Une Joconde baladeuse...

A l'origine cette " Mona Lisa " nous vient au début du XVI e siècle de Florence , merci François 1er , qui se l'installe dans son château d'Amboise, puis lui préfère celui de Fontainebleau plus cossu et mieux chauffé. A la mort de François dit le premier, Mona change d'auberge pour le  Palais du Louvre pas encore musée, mais simple demeure royale, ce qui  n'est pas du goût d'un certain Louis 14 ème, qui ordonne qu'on l'accrocher en son "Cabinet " (Royal ) à Versailles.

Feu Louis XIV, retour de Mona au Louvre entre-temps devenu Musée National. Là , la Mona crût s'y reposer.

Que nenni..., c'est sans compter avec les désires royaux et  capricieux des monarques et autres empereurs,  à l'exemple de Napoléon qui offre le tableau à Joséphine ( au passage, cadeau qui ne lui coûta pas un napoléon -or ). La Joséphine opte donc pour un petite salon en son HLM du Palais des Tuileries.

Puis, arrive la guerre de 1870, et du coup la Mona part se bronzer à l'abri de L'Arsenal de Brest le temps que les choses se calment.

La paix de retour, retour donc de   Lisa Del Giocondo dans les ors du Louvre jusqu'en 1911. Si ce n'est que cette même année , un brave ouvrier italien aux sentiments généreux et patriotiques  se mit en   tête de restituer la copine de Léonard à son pays d'origine.

Et que je te subtilise discrètement la demoiselle . Formidable coup médiatique, la France entière et même l'étranger ne parla longtemps que de ce fait-divers.

 " le vol du siècle "  ( les Anglais n'avaient pas encore fait le coup du train postal de Glasgow-Londres)

Résultat :Grâce à ce coup, la Joconde devint mondialement célèbre, et garde depuis ce temps le statue de star absolue.

Après avoir passer deux ans au fond d'une valise sous le lit parisien de notre naïf italien, retour au Louvre où là pour la première fois depuis sa naissance, le monde entier défile devant la vedette, normal - L. H. O.O. Q.

14-18 et 4 ans de vacances forcées à Bordeaux, puis à Toulouse.

Retour au Louvre 20 ans durant avec  toujours l'incessant défilé d'amateurs et curieux, mais pas encore de japonnais;

39-45, seconde guerre mondiale et exode obligatoire pour notre Joconde . Ballade tumultueuse qui commence par le château de Chambord. Une phase d'accalmie  plus loin sur le front politique, retour au Louvre. De nouveau les choses se gâtent. En urgence, direction les caves du château d' Amboise, puis l'Abbaye de Loc-Dieu,  l'air y étant quelque peu vicié ( surtout très humide), on refile la dame au musée Ingres de Montauban, puis au proche château de Montal, où de nouveau elle se retrouve sous un lit, ce dernier étant la couche de René Huyghe conservateur du musée du Louvre  du moment  !!!

1945 retour au Louvre, mais ayant pris goût aux voyages,elle décide de partir au  USA en 1963 ( Washington / New-York ) où elle fait de l'oeil au président Kennedy.

Retour à la maison jusqu'en 1974 et la voici de nouveau en goguette via Tokyo avec une brève escale de quelque semaines à Moscou où elle vole la vedette à Mireille Mathieu.

Depuis, de peur qu'elle ne reparte, nous l'avons définitivement coffré derrière une vitre blindée et inviolable où se reflètent des millions de Japonnais, Russes, Martiens et Chinois ( 9,3 millions de visiteurs en 2014 )

 

Bref, ceci pour vous dire que si vous voulez en savoir plus, rendez-vous vendredi 30 janvier à 20h 30 avec Jean-Michel Cosson  dans la salle polyvalente du lycée Foche